[MT Reporter] – La MT au Zimbabwe

Home [MT Reporter] – La MT au Zimbabwe

MT Zimbabwe - Messe pour les jeunes

[MT Reporter] – La MT au Zimbabwe

La MT, Messe qui prend son Temps, voyage !

Aujourd’hui, nous sommes allés à la rencontre d’Isaac, l’un des fondateurs de la MT… Au Zimbabwe ! Dépaysement assuré.

[MT Reporter] : Isaac, vous êtes l’un des fondateurs de la MT, messe pour les étudiants et les jeunes professionnels, au Zimbabwe. Pourriez-vous nous parler de vous, décrire votre parcours au sein de la communauté jésuite ?

[Isaac] : Je suis né au Zimbabwe, et j’ai passé quasiment toute ma vie ici (sans compter les quelques années à l’étranger avant d’entrer dans la Compagnie). Depuis mon enfance j’ai toujours voulu être prêtre; et quand j’avais 20 ans j’ai pris la décision d’entrer dans la Compagnie. La plupart de ma formation, j’ai l’ai faite au Zimbabwe – en dehors de mon noviciat que j’ai fait en Zambie et la théologie, que j’ai fait au Centre-Sèvres de Paris que vous connaissez.
C’est au Zimbabwe que le Seigneur m’appelle à servir.

[MT R.] : Pourquoi avoir lancé la MT au Zimbabwe ? À qui s’adresse-t-elle ? Quelle « population » attire-t-elle ? 

MT - Messe pour les jeunes au Zimbabwe[I] : La MT a été lancée par nous, Jésuites, afin de moyen de soutenir l’apostolat auprès des jeunes. Cet apostolat est tout récent : il a été lancé par Frère Ngoni il y a 3 ans.
Dès notre arrivée au pays, juste après nos études en France, le Père Ignace Padya et moi-même, nous avons eu l’idée d’exporter la MT au Zimbabwe pour en faire l’un des piliers de notre apostolat auprès des jeunes. Au Zimbabwe, la MT s’adresse à toute personne qui se considère jeune (quarantenaires ou septuagénaires : vous êtes les bienvenus !). Toutefois, il faut reconnaître que la « population » que nous attirons est assez jeune : la moyenne d’âge des jeunes pros est entre 22 et 30ans, le reste sont principalement des étudiants de l’université du Zimbabwe.

Au Zimbabwe, on a baptisé la MT « Ignite Youth Mass » – ça passe mieux en anglais que  « The Mass which takes its time ».

[MT R.] : Dans quelle(s) ville(s) cette Ignite Youth Mass est-elle présente ?

[I] : Pour le moment, je dirai que notre MT est itinérante (et oui!) : elle se balade d’une paroisse jésuite à une autre à Harare, qui est la capitale du Zimbabwe. Mais l’idéal serait qu’elle trouve un chez soi – probablement dans l’une de nos paroisses. La première était dans mon ancienne école secondaire St. Georges, la deuxième dans une nos paroisses et la quatrième au dessus d’une colline tout près d’une de nos missions en campagne. Nous avons même une rando MT !

[MT R.] : La MT de Paris est une messe au déroulement atypique : liturgie de la parole s’attardant sur une seule Lecture (et non deux), plusieurs écoutes de l’Évangile, un enseignement puis 20 minutes de prière personnelle et un temps de partage… Adoptez-vous la même organisation au Zimbabwe ? 

[I] : Oui, nous avons conservé exactement le même format (rires).

Messe qui prend son temps - Zimbabwe

[MT R.] : La MT Paris se caractérise également par les activités qu’elle propose aux étudiants et jeunes professionnels : Qu’en est-il au Zimbabwe ?

[I] : Comme mentionné un peu plus haut, nous avons mis en place notre propre rando MT. Nous avons également  proposé des « clean-up campaigns » dans des quartiers assez pauvre. Par exemple, pour la journée mondiale pour l’environnent l’année dernière, nous avons invité nos jeunes à nettoyer les alentours d’un quartier défavorisé.

MT Zimbabwe - Messe pour les jeunes

[MT R.] : Si vous deviez nous citer vos trois “coups de cœur” pour la MT Zimbabwe, quels seraient-ils ?

[I] : Alors, je dirais :

1. La manière dont nos jeunes se sont impliqués dans l’organisation des activités de la MT – l’église ici au Zimbabwe est encore très cléricalisée. Cela me réjouit quand je vois que, pour la plupart, ces jeunes portent eux-mêmes la charge d’organiser les activités de la MT (que d’espoir pour l’avenir d’avoir une église plus centrée sur les besoins et les désirs des laïcs !).
2. Les chants : la messe est principalement en anglais – mais nous chantons aussi dans 12 langues différentes de l’Afrique. Notre liturgie est très vivante.
3. La retraite dans la vie ordinaire que nous proposons aux jeunes, avec un accompagnement – les jeunes prennent au sérieux l’exigence de la prière ignacienne et en cueillent les fruits.

MT Zimbabwe - Messe pour les jeunes

[MT R.] : Souhaitez-vous adresser un message en particulier aux étudiants et jeunes professionnels de la MT Paris ? 

[I] : Oui !

J’ai envie de leur dire : « Rappelez-vous combien vous êtes chanceux de vivre à Paris, avec tellement de propositions pour nourrir et approfondir votre foi. Durant mon séjour à Paris j’étais vraiment bluffé par la variété et la multiplicité des propositions de haute qualité proposées aux jeunes – surtout pour se former à la foi.
Au Zimbabwe, la situation est tout autre. Nous manquons de prêtres; chaque prêtre est débordé avec le travail pastoral, surtout en donnant les sacrements, et nous n’avons pas assez de temps à consacrer à la formation des laïcs. C’est dommage. Mais c’est ainsi, notre église est encore très jeune!
Parisiens, profitez des richesses énormes qui sont à votre porte – profitez-en avec la foi !

MT - Carte Zimbabwe

Coordinateur

Laisser un commentaire

© La Messe qui prend son temps, une super messe - église Saint-Ignace - 33 bis, rue de Sèvres - 75006 Paris