[MT Reporter] Interview de nos Italiens préférés !

Home [MT Reporter] Interview de nos Italiens préférés !

[MT Reporter] Interview de nos Italiens préférés !

Ce mois-ci, la MT s’envole en Italie pour retrouver nos chers Italiens : Benedetta & Filippo. Souvenez-vous : il y a encore quelques mois, ils se joignaient à nous presque tous les dimanches à St Ignace pour préparer la Messe qui prend son Temps (MT).

[MT Reporter] : Bendetta & Filippo, pour ceux qui ne vous connaîtraient pas encore, pourriez-vous nous parler un peu de vous ?

[Benedetta & Filippo] : Bien sûr ! Nous sommes un couple d’étudiants en médecine italiens. Originaires de Rome, nous avons passé dix mois en Erasmus à Paris. Hélas, nous sommes désormais de retour à Rome…

[MT R.] : Comment avez-vous découvert la Messe qui prend son Temps ?

[B&F] : Dès qu’on est arrivé à Paris on a tapé sur Google « Jésuites Paris ». C’est tout simplement comme cela qu’on est tombé sur Saint Ignace (et sa Messe qui prend son Temps), cette magnifique église gothique cachée derrière un bâtiment moderne ! Si on ne connait pas on ne n’est pas sûr de la trouver.

[MT R.] : Qu’est-ce qui vous a séduit à la MT ? Pourquoi avez-vous choisi d’y venir régulièrement ?

MT - Messe qui prend son temps - Italie 2

[B&F] : On est sorti de notre première MT le cœur plein de joie ! Tout d’abord, l’église, qui est en elle-même une surprise et qui émerveille à chaque fois qu’on y rentre; puis la disposition de l’autel au centre et tout le monde autour en cercle. Ensuite la participation des fidèles, la musique et les chants, les moments de prière personnelle et de partage en petits groupes… Ce n’est pas une simple messe, mais bien plus que ça : c’est une soirée entière avec le Seigneur et la communauté ! La MT se compose de plusieurs temps qui t’engagent à bouger physiquement en te déplaçant dans l’église mais surtout spirituellement, avec la relecture de la semaine passée et les propositions pour la suivante, toujours en restant bien attentif à la réalité du monde entier, présent dans toutes les prières universelles.

[MT R.] : Étiez-vous investis dans une ou des activités de la MT ? 

[B&F] : Oh que oui… Si on commence à fréquenter la MT il est presque impossible de ne pas se faire charmer par une des nombreuses activités proposées chaque semaine par François-Xavier et de ne pas y participer. On a plutôt l’impression de ne pas avoir assez de temps par rapport au nombre de propositions dans lesquelles on devrait s’engager. On aurait envie de tout faire, mais là aussi, cela nous rappelle l’importance du discernement…

MT - Messe qui prend son temps - Italie 3Nous avons choisi de commencer par la Rando : une randonnée catho très sympathique proposée tous les mois.

Puis, nous avons rejoint la maraude et les soirées JRS – Jesuit Refugee Service (auxquelles on est resté fidèle jusqu’à notre départ et qu’on continue à suivre à distance). En Italie nous avions déjà participé à des activités avec les SDF et les migrants, cela nous avait beaucoup touché. Alors, nous avons décidé de prendre part aux maraudes à Paris. En effet, l’une des choses qui nous a beaucoup frappé à Paris, c’était la présence d’autant de monde dans la rue : on a vraiment ressenti le besoin de nous en rapprocher davantage pour connaitre et essayer de comprendre les besoins, les motivations, les espoirs. Et JRS aussi, c’est une organisation exceptionnelle. Les soirées organisées par Welcome Jeunes sont une occasion unique pour passer du temps avec les réfugiés, en cuisinant ou en jouant ensemble.

Nous avons également participé aussi à Inigolib, à la prière inter-religieuse du 2 novembre, à la prière de Taizé, au Nouvel An solidaire… Toutes ces activités étaient vraiment bien organisées et tellement enrichissantes ! C’est aussi l’occasion de créer des forts liens d’amitiés, en partageant des expériences profondes mais aussi amusantes.

[MT R.] : Y a-t-il une proposition similaire à la MT en Italie ?

[B&F] : A Rome, les Jésuites sont présents dans l’aumônerie de l’Université « La Sapienza » que nous fréquentons. Ils organisent une messe pour les étudiants le dimanche soir après laquelle on partage tous ensemble un vrai repas préparé à chaque fois par l’un des membres de la communauté. C’est très convivial et ça permet de bien nous connaitre… C’est un peu comme si on était en famille, aussi parce que nous ne sommes pas très nombreux. Ce n’est pas tout à fait une MT comme celle de Saint Ignace, mais cela s’en approche un petit peu. Nous avons besoin de nombreux bénévoles, de participants et d’engagement de la part de tous. Les activités qui sont tout autour de la messe (les EVO, la Plateforme, le JRS etc) sont présentes; mais contrairement à la MT, la messe en elle-même elle est encore assez traditionnelle.

Mais cela va peut être venir petit à petit.. Pour le moment, nous avons déjà une petite équipe musique qui s’occupe également de la Diaconie : cela se construit petit à petit.

Rome

[MT R.] : Pourriez-vous nous raconter votre meilleur souvenir à la MT ?

[B&F] : C’est assez difficile de répondre à cette question… Il y a tellement de bons souvenirs qui nous relient à la MT ! Chaque messe, chaque activité a laissé dans nos cœurs un signe ineffaçable. C’est un peu bizarre à dire, mais peut être que le meilleur souvenir que nous gardons est celui de notre départ. C’était à l’apex de notre intégration dans la communauté et nous avons été entourés d’amour et d’attentions, d’amitié et de gratitude. Cela reste un souvenir émouvant de ce que nous avons construit ensemble pendant ces 10 mois.

[MT R.] : Et si c’était à refaire… ?

[B&F] : C’est simple : mille fois oui !

 

Coordinateur

2 Comments

    1. Merci pour ce chouette post.
      Y a moyen d’avoir leurs coordonnées?

      Merci

Laisser un commentaire

© La Messe qui prend son temps, une super messe - église Saint-Ignace - 33 bis, rue de Sèvres - 75006 Paris